Graisser des volets roulant : comment y procéder ?

Votre habitation est équipée d’un ou de plusieurs volets roulants ? Comme toutes les autres menuiseries, ces équipements nécessitent également un entretien régulier, notamment le graissage. En effet, quel que soit le modèle chez vous : mécanique ou électrique, il se peut que l’installation de ces dispositifs grince. Et face à cela, la seule solution consiste à procéder au graissage. C’est ce que nous allons justement vous expliquer.

Comment identifier la cause du grincement ?

En effet, pour découvrir la source du problème, il n’est certainement pas nécessaire de disposer des compétences professionnelles. En général, il suffit simplement de bien tendre ses oreilles ainsi que de bien écouter la source du grincement et le tour est joué. Il se peut que vous identifiiez six à sept grincements différents. Ainsi, le bruit peut venir du tablier, d’ailleurs, c’est le plus courant. Le plus souvent, la cause du grincement des lames est due aux saletés qui s’incrustent dedans ou bien ces dernières se sont mal positionnées. Par contre, le souci peut être du mécanisme lui-même. Autrement dit, le grincement peut être identifié sur le tube d’enroulement du volet. Sinon dans les coulisses latérales. Dans tous les cas, il est indéniable, voire même incontournable de les graisser.

Quel type de graisse adopter pour son volet roulant ?

Si vous constatez que le bruit vient du problème mécanique, vous devez dans ce cas opter pour de la graisse. Vous la trouverez dans tous les magasins de bricolage ou dans les sites de vente en ligne. Pour obtenir un rendu satisfaisant, le mieux serait d’opter spécialement pour du suif, de la graisse de mouton ou encore d’autre animal de la catégorie herbivore. Par ailleurs, vous pouvez vous tourner vers le lubrifiant spray, totalement pratique et plus maniable. Facile à appliquer, ce dernier type est disponible à petit prix pour un entretien facile et ce, à longue durée.

Comment y procéder ?

La première étape consiste à procéder à l’ouverture du coffre du volet roulant. Il est essentiel de remonter entièrement le coffre afin de faciliter l’accès à l’intérieur des glissières latérales. Avant de vous précipiter dans l’application de la graisse, retenez bien qu’un bon nettoyage s’impose. Pour ce faire, veuillez nettoyer toutes les coulisses latérales afin de débarrasser complètement des poussières. Vous aurez ainsi la possibilité d’utiliser de l’aspirateur et d’une éponge humide. Profitez également de cet instant afin de réaliser une vérification des glissières. Si ces dernières sont en bon état, vous pouvez continuer. Dans le cas contraire, prévoyez un remplacement immédiat. Vous pouvez désormais frottez les glissières à partir de la graisse. Si vous misez sur le spray, vous n’avez qu’à la pulvériser de bas en haut et ce, sur toute la hauteur. Pour achever cette étape, essayez de faire remonter et redescendre le volet afin que le lubrifiant puisse se répartir de manière correcte.

Quand et comment entretenir ses volets roulants ?

Non seulement les volets roulants sont menuiseries extérieures intéressantes d’un point de vue pratique et esthétique, ils constituent également un renforcement de sécurité pour la maison. C’est une menuiserie composée de différentes parties mécaniques mobiles et d’organes exposés au soleil et aux intempéries. L’on n’y pense pas souvent, mais les volets roulants nécessitent bel et bien des entretiens pour rester fonctionnels et toujours garder son éclat.

Entretien régulier pour des volets propres

Rien que d’entendre entretien régulier renfrogne plus d’un. Rassurez-vous, il ne s’agit pas nettoyez tous les jours de la semaine le tablier de vos volets roulants. Effectivement, la plupart des volets roulants, ou plus les lames plus exactement, sont fabriquées en aluminium. Ce matériau a la propriété de ne pas se salir facilement. Qui plus est, dépendamment de la peinture qui la protège, il se peut même qu’aucun entretien du tout ne soit nécessaire.

Peu importe la performance des volets roulants face aux aléas climatiques et son environnement extérieur, ceux-ci ne peuvent presque rien contre le dépôt de poussières. La poussière se dépose progressivement en fines couches et deviennent plus visible au fil du temps. C’est à ce moment là que le tablier se salit plus facilement à la moindre humidité. En plus, il risque de s’encrasser. Il est temps de passer quelques coups d’éponge !

Dans l’absolu, il n’y a pas la nécessité d’utiliser un quelconque produit lavant pour nettoyer les lames des volets roulants. Le principe est juste de procéder pas à pas. Du balai pour commencer. Avec un balai ou une brosse, dépoussiérez efficacement les lames. Vous pouvez ensuite plus facilement passer des coups d’éponge savonneuse. Rincez le tout à grande eau ou à l’aide d’un chiffon mouillée. Pour finir essuyez, en plusieurs passages avec un chiffon sec. En nettoyant, n’oubliez pas les petits espaces entre chaque lame.

Entretien de la partie mécanique

Avec le temps et au fil des usages, l’organe qui fait que le volet puisse s’enrouler et se dérouler peut connaître quelques défaillances. Pour prévenir cela, il est judicieux de s’en occuper à l’avance. Les premiers signes qui doivent vous alerter sont les grincements inhabituels quand vous ouvrez ou fermez vos volets roulants. Ces grincements sont les prémices d’un grippage dans un futur relativement proche.

Il convient donc d’appliquer du lubrifiant sur les glissières de vos volets roulants. Mais en avant cela, pensez à bien les nettoyer et vérifier s’il n’y a rien qui gêne le passage des lames du volet. Vous avez beaucoup de choix de lubrifiant sur le marché, mais le lubrifiant silicone en spray s’avère être le plus pratique à utiliser.

De même pour le mécanisme de vos volets roulants. Il est important de le dépoussiérez avant de venir y faire la lubrification et le graissage. Pour y avoir accès, vous aurez sûrement à ouvrir le coffre de votre volet roulant. Si ce n’est pas le cas, il faut vous en référez à la notice de votre produit. Pour le produit à appliquer, optez pour des solutions spray ou des flacons à tube fin et long. C’est plus pratique pour atteindre les endroits difficiles d’accès entre toutes les pièces du mécanisme.

comment entretenir des fenêtre en alu ?

Les fenêtres en aluminium sont disponibles dans divers matériaux. Nombreux sont les propriétaires qui optent pour l’aluminium, et ce, pour de nombreuses raisons. Outre sa solidité et son design, ce matériau est également connu pour sa facilité d’entretien. Dans cet article, nous vous aidons à entretenir vos fenêtres en alu.

Comment entretenir des fenêtres en alu ?

Nombreux sont les particuliers et les professionnels qui choisissent les fenêtres en aluminium. Et pour cause, elles sont robustes et design. Leur aspect brillant peut être maintenu pendant de nombreuses années à condition qu’elles soient entretenues régulièrement. Mais sur ce point, rassurez- vous ! Les fenêtres en aluminium sont simples d’entretien, et ce, par rapport à celles en bois ou en fer forgé. Elles ne demandent aucun traitement particulier puisqu’elles ne rouillent pas et ne se détériorent pas. L’entretien se limite au nettoyage, une opération qui doit être réalisée au moins une fois par an.

Pour nettoyer vos fenêtres en aluminium, vous avez besoin de quelques matériels :

· Une éponge : celle-ci ne doit pas être abrasive. Ce qui signifie que vous ne devriez pas vous servir du côté vert de l’éponge. Il ne convient pas également d’utiliser des tampons abrasifs ou de la paille de fer ;

· Un savon ou un détergent non agressif, qui a un pH entre 5 et 8. Il ne faut pas utiliser des produits acides au risque d’endommager l’aluminium ;

· Un seau d’eau ;

· Un chiffon doux : celui-ci est nécessaire pour le rinçage.

Voici les étapes importantes pour nettoyer une fenêtre aluminium :

· Enlever les rainures de drainage. Ce procédé permet de se débarrasser des poussières ;

· Nettoyer la fenêtre avec de l’eau savonneuse ou avec de l’eau avec détergent doux. Rien ne vous empêche également d’utiliser un produit spécialement conçu pour des menuiseries alu anodisées ou thermolaquées. Dans le cas où vous voyez des salissures qui persistent, vous pouvez vous servir des produits naturels à base de blanc de Meudon ou de bicarbonate de soude ;

· Rincer la fenêtre aluminium : pour éviter l’apparition des traces sur votre menuiserie, il conviendra de la rincer après le nettoyage. Il faut alors passer un coup de chiffon afin que la fenêtre soit propre et sèche.

Conseils pour optimiser la performance thermique des fenêtres en aluminium

Si vous constatez que vos fenêtres en aluminium sont le siège d’une importante déperdition thermique, il existe des techniques simples et efficaces vous permettant de la réduire :

· Le changement du simple vitrage par un double vitrage ;

· L’ajout d’un nouveau vitrage ;

· L’ajout d’un film plastique isolant sur la vitre ;

· Le calfeutrage par le changement des joints ;

· La pose d’un rideau thermique devant la fenêtre.

Pourquoi remplacer son volet roulant électrique filaire par un volet roulant électrique sans fil ?

Dans le domaine des volets roulants électriques, vous avez le choix entre les volets à commande filaire d’une part et les volets à commande radio d’autre part. De plus en plus de particuliers et de professionnels optent surtout pour les modèles sans-fil en raison des multiples avantages qu’on peut en tirer. Vos volets roulants sont des modèles à commande filaire ? Songez à les remplacer par des volets sans-fil pour profiter des atouts considérables offerts par les volets roulants électriques sans-fil.

Les volets roulants électriques sans-fil : ses points forts par rapport aux volets roulants électriques filaires

La différence entre un volet roulant électrique filaire et un volet roulant électrique sans-fil réside notamment dans son système de commande. Si le premier est piloté à l’aide d’un interrupteur mural relié au moteur du volet par un câble électrique, le second est, quant à lui, piloté avec une télécommande sans-fil utilisant de l’ondes radios.

Ainsi, le pilotage des volets roulants sans-fil, aussi appelés volets roulants radio-télécommandés, se fait à distance en utilisant une télécommande spéciale ou un Smartphone (dans le cas d’une maison domotique). Avec un volet roulant radio-télécommandé, vous n’avez pas besoin de vous déplacer vers votre volet roulant pour pouvoir actionner son ouverture ou sa fermeture automatisée. Vous avez la possibilité de commander le moteur sans-fil de votre volet jusqu’à une distance de 200 m du volet ! (Il faut toutefois que le champ soit libre entre le volet et la télécommande).

Remplacer vos volets roulants électriques filaires par des volets roulants électriques sans-fil vous procure un réel confort aux quotidiens. En effet, l’utilisation de vos volets roulants s’en trouve facilitée grâce à la possibilité de pilotage à distance. De plus, leurs ouvertures et fermetures se feront plus rapidement vous offrant ainsi des gains de temps considérables.

Changer un volet roulant électrique filaire en un volet roulant électrique sans-fil, comment faire ?

Deux choix s’offrent à vous lorsque vous désirez changer vos volets roulants électriques filaires par des volets roulants électriques sans-fil : soit vous achetez de nouveaux volets roulants sans-fil soit vous transformez vos volets roulants filaires en volets roulants sans-fil.

Pour la première option, vous vous procurez de nouveaux volets roulants motorisés (avec commande radio). Vous enlevez les volets roulants filaires existants et les remplacer par des volets roulants à radio-télécommandé complets tout neuf. C’est une technique plus onéreuse, mais qui est recommandé lorsque vos volets existants sont déjà en mauvaise état (désuet).

Concernant la seconde option, elle consiste à équiper les volets roulants à commande murale existant par des « kits radio pour volet ». Ces kits se composent généralement d’un récepteur et d’une télécommande. Ledit récepteur est installé dans le coffre du volet pour être connecté à son moteur électrique. Ainsi, vous pouvez enlever l’interrupteur mural qui ne servira plus à rien puisque le pilotage du moteur se fera à l’aide de la télécommande. Ces kits radio existent notamment en plusieurs modèles qui peuvent s’adapter à tout type de motorisation filaire.

Quels sont les intérêts de rénover ses volets roulants ?

A force de s’exposer aux intempéries, les volets roulants commencent à devenir ternes. Pour corriger l’allure de ces installations, une rénovation est nécessaire. Mais quels sont les autres buts du remplacement de vos volets roulants ? Tour d’horizon sur le sujet à travers cet article.

Pourquoi rénover ses volets roulants ?

Soulignons que pour les voulez roulants, c’est au niveau que l’ouverture que disfonctionnement est le plus visible. Les volets commencent à se défraîchir au bout d’un moment vu qu’ils sont généralement exposés à différentes agressions extérieures. Mais la défaillance n’est pas à point que les volets ne peuvent plus être utilisés. Ce bruit qui agace chaque fois qu’on l’ouvre ou qu’on le ferme, c’est là que se pose le problème. Le grincement est vraiment désagréable d’où le besoin d’une rénovation pour réparer un tel inconfort. Pour rénover vos volets, vous devez être précis sur le choix du matériau vu que c’est la base de la ténacité de cette installation. Ce choix influe également sur votre confort et votre sécurité alors il ne faut rien négligé. Mieux encore, un volet avec une belle structure est un gage d’esthétique pour l’ensemble de votre logement !

Des volets roulants pour le confort

Même les classiques menuiseries traditionnelles restent un choix privilégiés par les utilisateurs en ce moment, les volets roulants aussi gagnent du terrain du fait des avantages qu’ils proposent. Si vos volets roulants commencent à ne plus remplir ses fonctionnalités au quotidien, une rénovation est indispensable pour conserver le confort de son usage. En effet, ces installation sont plus faciles à utiliser si on le compare avec aux portes et fenêtres classiques. En plus, il y a l’aspect de la motorisation qui peut être installé sur les volets roulants. Il y a aussi le confort thermique qui est plus optimisé avec les volets. L’isolation thermique comme l’isolation acoustique est donc mis en avant avec ce type d’installation.

Des volets roulants pour une meilleure sécurité

En plus du confort, il y a aussi la sécurité qui doit être primé avec le changement de vos volets roulants. Lorsque ces installations ne peuvent plus assurer leur fonctionnalité, il est tout à fait possible que votre sécurité est mise en danger. Ce type de menuiserie renforce votre sécurité de tous les jours s’ils sont bien solides. Il faut donc choisir le matériau qui peut veut propose une meilleure résistance surtout aux infractions. Et même, vous pouvez investir dans des volets qui sont équipés de verrous pour assurer votre sécurité à tout moment.

Des volets roulants sur mesure

Le plus avec les volets roulants ? Il y a la personnalisation qui est tout à fait réalisable. Vous pouvez commander des volets sur mesure qui peuvent répondre à toutes vos attentes tant sur la structure que sur la taille. Donc en rénovation, il est plus pratique de choisir des volets. Ils peuvent s’adapter à tous les modèles de fenêtres et aussi sur tous les styles de maison (traditionnelle ou moderne)

Pourquoi est-il essentiel d’entretenir régulièrement ses volets roulants ?

La mise en place d’un volet roulant vous permet de renforcer la sécurité de vos biens. En le motorisant, vous aurez même la chance d’améliorer votre confort. Un volet roulant de qualité promet également un design innovant et exceptionnel. Cependant, pour que vous puissiez profiter des avantages de vos volets, vous devez les entretenir. C’est une étape tout à fait facile à réaliser, mais qui demande un certain savoir-faire. Pour vous aider à entretenir vos volets roulants, suivez ces quelques lignes.

Pourquoi prendre soin de vos volets roulants ?

Comme mentionné précédemment, il est important de prendre soin de vos volets roulants. Tous les éléments de votre ouverture comme le coffre d’enroulement, le tablier, les coulisses ainsi que le moteur (pour les modèles électriques) sont soumis à la poussière ou à la pollution. Le fait de les entretenir vous permet d’améliorer leur durée de vie. Cette solution est également nécessaire afin de renforcer la performance et le bon fonctionnement de votre volet roulant.

Ce type d’ouverture peut rencontrer certaines pannes. Ces dernières peuvent entraîner un remplacement des pièces. Pour éviter ce genre de problème et afin de réaliser des économies, il serait important de penser à l’entretien de vos volets roulants. On vous conseille donc d’adopter les gestes simples, non seulement pour votre sécurité, mais également pour votre portefeuille.

Entretenir la motorisation de votre volet roulant

Un volet roulant motorisé à besoin d’entretien. Cependant, afin d’éviter les mauvaises manipulations, il est important de faire appel à un professionnel pour prendre soin du moteur de votre volet. Mais, si vous pensez que vous êtes un professionnel en électricité, rien ne vous empêche de réaliser vous-même l’opération.

Si vous disposez d’un volet roulant automatique, on vous conseille de prendre soin de son moteur. Après une forte pluie ou après avoir nettoyé votre volet, pensez à essuyer le tablier de votre volet avant de le remonter dans le caisson d’enroulement.

Prendre soin du store de vos volets roulants

Le store est la partie composée de tablier, de coulisses et d’axe d’enroulement. Si vous trouvez qu’une lame se casse, on vous conseille de la remplacer sans plus attendre. Vous pouvez demander à votre distributeur de vous aider à choisir la lame qui correspond à votre modèle. Pour vous aider à prendre soin de votre store, on vous conseille de les nettoyer régulièrement afin d’éviter les poussières. Il en est de même pour la coulisse. Vous pouvez même graisser vos coulisses si vous en avez besoin.

Nettoyer les lames de vos volets roulants

Il est important de ne pas oublier l’entretien des lames. Débarrassez vos lames des saletés et autres salissures. Cette solution va vous permettre de profiter de l’esthétique de votre volet roulant. Pour cela, on vous propose de prendre une éponge et de l’eau savonneuse. Une fois que le nettoyage est réalisé, rincez vos lames et laissez sécher.

Si vous pensez que vous avez besoin d’aide pour la réalisation de ces opérations, on vous conseille de demander l’aide d’un professionnel. Cette solution va vous permettre de profiter d’un entretien de qualité et rapide.

Les obligations à respecter pour une rénovation de volets en copropriété

Tout comme les maisons individuelles, les immeubles en copropriétés peuvent aussi être dotés de volets. Ces derniers peuvent être placés aussi bien sur les parties communes que sur les parties privatives de ces immeubles. Quoi qu’il en soit, la pose ou le remplacement de ces volets sur un immeuble en copropriété obéissent à des règles spéciales. Pour notre part, nous allons nous focaliser ici sur les règles à respecter quant aux rénovations des volets en copropriété.

Les volets sur les parties communes ou sur les parties privatives des immeubles en copropriétés

Pour rappel, les immeubles en copropriétés (immeubles d’appartement ou lotissements) sont divisés en deux lots ou parties : les parties communes d’une part et les parties privatives d’autre part. Les premières regroupent les gros œuvres de la construction (mur, toiture, couloir, etc.) et les éléments d’équipement commun (systèmes de canalisations par exemple). Leur jouissance appartient à l’ensemble des copropriétaires sans distinction.

Concernant les parties privatives, ce sont les parties attribuées à chacun des copropriétaires pris individuellement et dont ils ont chacun la jouissance exclusive (intérieures des appartements). Les volets peuvent aussi bien équiper les parties communes que les parties privatives des immeubles en copropriétés. Toutefois, on pose le plus souvent les volets sur les parties privatives que sur les parties communes. Placés devant les fenêtres des appartements, ils permettent ainsi de protéger leur intérieur contre les entrées par effraction, les pertes de chaleurs en hiver ou les canicules en été. La pose et le remplacement des volets sur les parties communes et privatives des immeubles en copropriétés obéissent à des règles différentes qu’il faut connaître avant d’entamer les travaux. En effet, leur non-respect expose celui ou ceux qui ont entrepris les travaux à des sanctions lourdes. Les tribunaux peuvent notamment les condamnés à effectuer la remise en état des lieux et peuvent même les condamnés à des dommages et intérêts.

Une variété de règles selon la nature des rénovations des volets en copropriétés

Premièrement, les règles à obéir en cas de rénovation des volets sur les immeubles en copropriétés varient notamment suivant qu’il s’agit de travaux réalisés sur les parties communes ou sur les parties privatives de l’immeuble. S’agissant d’abord les volets sur lots privés des copropriétaires, leur rénovation doit faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès du syndicat des copropriétaires. La décision est prise en assemblé général des copropriétaires.Ensuite, pour ce qui est des rénovations des volets sur les parties communes, la décision de leur réalisation est décidée par le syndicat des copropriétaires par un vote en assemblé général.

Deuxièmement, les règles à respecter sont différentes en fonction de la nature des rénovations des volets effectuées. Ainsi, lorsque le changement des volets projetés est susceptible de changer l’aspect de la façade (pose de nouveaux modèles de volets différents aux anciens), la décision de leur autorisation est prise à la majorité absolue des membres de l’assemblé générale des copropriétaires. D’ailleurs, ils ne seront autorisés que s’ils respectent les prescriptions contenues dans le règlement des copropriétés (s’il y en a). Cela se fait notamment dans un souci d’harmonisation de l’aspect extérieur de la façade de l’immeuble. Par ailleurs, si les volets présents sur la façade de l’immeuble sont susceptibles de changer son aspect extérieur, leur pose doit respecter les règles d’urbanismes en vigueur dans la commune d’implantation de l’immeuble en question. Donc, dans ce cas, vous êtes tenus de faire une déclaration préalable des travaux auprès des services d’urbanismes de votre mairie avant de pouvoir entamer les travaux.

Dans le cas contraire, lorsque les rénovations des volets reprennent à l’identique les volets existants (pas de changement de l’aspect extérieur, même style, même dimension, même matériau de conception). La décision d’autorisation de ces travaux sera prise à la majorité simple des copropriétaires en assemblée générale.

Zoom sur le volet roulant en rénovation

Plusieurs cas de figure peuvent nous mener vers la rénovation d’une maison, et le tout doit faire en sorte de suivre les démarches qu’il faut pour que les conditions soient optimales. Le volet roulant est un des éléments vers lequel on peut se tourner pour une rénovation, car il présente bien des avantages.

Procéder à une rénovation de maison

Quand il est question de faire une rénovation pour la maison, il est nécessaire de prendre en compte divers aspects de celle-ci. En outre, il se peut qu’une rénovation ne se fasse pas sur la totalité de la maison, mais seulement une partie de celle-ci. Par contre, il n’est pas rare qu’il soit question de faire la rénovation de toute la maison, et en ce cas, seuls les éléments de la structure peuvent rester debout. Dans une situation comme dans l’autre, il est nécessaire de bien se préparer.

Pour cela, une des choses à faire est de faire en sorte de bien voir les parties de la maison qui nécessitent qu’on fasse des travaux de rénovation. Avec de la chance, il se peut que les actions à entreprendre ne se limitent qu’aux éléments de menuiserie, et à l’isolation de la toiture. Pendant la rénovation, vous avez également la possibilité de remplacer des éléments existants par d’autres plus modernes.

Le volet roulant pour la rénovation

Il est nécessaire de se tourner vers des éléments qui nous permettent de donner le meilleur rendu possible à la maison une fois rénovée. Le volet roulant est un de ces éléments qui va nous être d’une grande aide, et c’est intéressant d’en faire la mise en place, notamment pour ce qui est de la sécurité. Quand vous choisissez de faire la mise en place d’un volet roulant sur votre maison, il est possible de bénéficier d’une plus grande protection quand de tels éléments sont dans des matériaux solides.

Un volet roulant est également une opportunité pour vous de renforcer l’isolation thermique de la maison. En effet, quand le volet est en position fermée, il est possible de bénéficier d’un bon niveau d’hermétisme pour éviter que la chaleur ne s’échappe trop facilement par cette partie de la maison. La mise en place d’un volet roulant est une action qui nécessite qu’on choisisse au mieux le modèle qu’on souhaite mettre en place chez soi, car il se trouve une large offre pour ce genre de fenêtre.

Faire l’installation d’un volet roulant

Plusieurs éléments doivent être gérés en amont pour éviter qu’il y ait des soucis plus tard. Par exemple, on doit s’assurer que les dimensions pour les volets soient bien à la bonne taille, et c’est crucial si on ne veut pas avoir à faire des travaux supplémentaires par la suite. Ensuite, pour faire en sorte que le tout soit bien posé, il peut être requis de faire appel aux services d’un prestataire qui soit assez compétent pour cela. Si vous prenez cette décision, il ne faudra pas vous tourner vers le premier venu, et à la place, comparez plusieurs profils.

Les différentes étapes à suivre lors de l’installation d’un volet roulant électrique filaires

Le fonctionnement d’un volet roulant électrique filaire repose sur un système d’enroulement. Installer ce type de dispositif passe par différentes étapes.

Envisagez-vous de mettre en place un volet roulant électrique filaire ? Un volet roulant n’est pas seulement utilisé comme protection contre le soleil. Leurs lattes en aluminium ou en plastique ne peuvent pas être inclinées et créent une plaque continue qui fonctionne comme un important élément acoustique et isolant thermique. Lorsque les volets roulants sont abaissés en hiver, ils réduisent les coûts de chauffage jusqu’à 30 %. Ils réduisent le bruit des environs, surtout si vous vivez sur une route très fréquentée. Les plaques sont cachées dans une boîte visible, encastrées sous la façade ou installées directement dans le linteau de construction. Par conséquent, envisagez idéalement l’installation de volets roulants déjà dans la phase de planification du projet afin que l’apparence du bâtiment ne soit pas affectée par la cassette visible. Les volets roulants extérieurs de bonne qualité proposent une durée de vie considérable.

Mécanisme d’un volet roulant électrique

Le contrevent sur enrouleur comprend des lames articulées qui forment un tablier. Le déploiement de cet ensemble s’effectue par enroulement et déroulement. Le tablier enroulé se loge dans un coffret autour d’un tube d’enroulement dans une position horizontale. À noter que le tablier de contrevent sur enrouleur possède une fonction occultante. Dans sa forme la plus simple, un volet roulant propose une ouverture manuelle – à manivelle, à tirage direct ou à sangle. Par ailleurs, ce type de dispositif peut accueillir un automatisme. Ce dernier permet de motoriser le cycle d’ouverture et de fermeture du contrevent sur enrouleur. Deux systèmes de commande existent pour le système de motorisation. Les modèles filaires proposent une commande à interrupteur. Celle-ci actionne la montée et la baisse du tablier. À noter que l’interrupteur peut être fixé sur un support mural. Les modèles sans fil utilisent un pilotage radiocommandé. Le contrôle de l’installation s’effectue alors au moyen d’une télécommande. La commande à distance est une fonctionnalité propre aux volets roulants électriques sans fil. Dans les deux cas, la motorisation pour contrevent sur enrouleur reste un appareil électrique. Celle-ci requiert ainsi un raccordement au secteur pour fonctionner.

Montage d’un volet roulant électrique filaire

L’installation d’un volet roulant électrique filaire requiert le remplacement du tube d’enroulement. Une motorisation pour contrevent sur enrouleur remplace la pièce. Le dispositif se présente sous la forme d’un moteur tubulaire. Cette configuration facilite sa mise en place dans le coffret, à la place de du tube d’enroulement. L’opération comporte plusieurs étapes :

  • Étape 1 : Couper l’électricité de la maison.
  • Étape 2 : Désassembler et nettoyer le coffre du contrevent sur enrouleur.
  • Étape 3 : Mettre le câblage en place.
  • Étape 4 : Dérouler le tablier pour mettre en évidence les pattes d’attache de la lame finale.
  • Étape 5 : Dégager les pattes d’attache, ainsi que la manivelle.
  • Étape 6 : Changer le tube d’enroulement.
  • Étape 7 : Brancher le câblage au secteur.
  • Étape 8 : Attacher les sangles.
  • Étape 9 : Configurer les fins de courses et les butées.

Quelques étapes clés pour rénover ses volets conçus en bois

Après quelques années d’utilisation, les volets en bois se retrouvent abimés et écaillés. Ce qui signifie qu’ils ont besoin d’une réparation ou d’une rénovation. Les mesures à prendre pour la rénovation peuvent être différentes en fonction de l’état du volet. De ce fait, cela peut être un travail facile, qui ne nécessite pas un grand savoir-faire, tout comme cela peut être très compliqué et demande l’intervention d’un professionnel. Si vous voulez des conseils là-dessus, nous avons quelques idées à vous partager.

Diagnostiquer les volets

En tout premier lieu, il est impératif de procéder à un diagnostic parce que les imperfections sur le volet peuvent arriver au fond de la structure et non pas seulement sur la surface. Donc, c’est après avoir effectué cette première étape que vous pourrez définir le genre de rénovation que vous devez réaliser.

Ici, dans le cas où vos volets sont déjà dans un sal état, il sera nécessaire de le démonter afin de scruter les moindres recoins. Vous avez aussi la possibilité de vous épargner le démontage dans le cas où les volets ont seulement besoin d’une rénovation au niveau de son revêtement. Et dans le pire des cas, vous pourrez avoir besoin de remplacer entièrement les volets. Tout dépend de leur vieillesse.

Nettoyage des volets

Le nettoyage est également une étape indispensable parce que vous ne pouvez rien effectuer si les volets sont encore envahis par la saleté et les poussières. Cette étape consiste à éliminer les écailles de la peinture avec un grattoir et une brosse métallique.

Le nettoyage doit absolument se faire sur un support bien stable afin de travailler en toute sécurité et pour atteindre toutes les parties cachées du volet. Il est important de noter que chaque élément du volet doit être démonté. Et pour ceux qui ne doivent pas être démontés, vous devez les protéger au maximum afin qu’ils ne soient pas touchés au moment de repeindre ou d’appliquer un revêtement sur les volets.

Réaliser la rénovation

En fonction de ce que vous avez décidé, vous pouvez maintenant effectuer la rénovation de vos volets en bois. En premier lieu, le bois doit être traité après avoir été nettoyé. En fonction de l’essence de bois que vous utilisez, le type de traitement appliqué peut être varié. De ce fait, il est indispensable de s’informer sur ce sujet avant de choisir le produit. Vous devez attendre quelque temps pour que le produit s’imprègne avant d’appliquer le nouveau revêtement sur les volets.

Par ailleurs, il est possible que des imperfections, notamment des fissures sur les volets aient besoin d’être réparées avant l’application de la couverture et de la finition. Le volet en bois peut effectivement présenter plusieurs imperfections dues aux intempéries et aux attaques d’insectes. Ce qui implique que la rénovation doit être réalisée jusqu’à la profondeur des volets.

Une fois que ces soucis seront réglés, vous pouvez maintenant choisir la nouvelle finition qui convient à votre situation. Cela peut fluctuer en fonction de vos goûts, de votre budget et de l’esthétique que vous souhaitez apporter à vos volets.